Home > en > projects > 2007 > metro 0

metro 0

Thursday 8 March 2007


des absurdités et des monstres numériques, musiques automatiques et débordement d’automatismes

Par exemple, en mathématique, il est interdit d’écrire 1/0. Les mathématiques sont pures mais ce n’est pas le cas de l’informatique. Pour ce projet, on se sert de Max/MSP [1]. L’objet "metro" est un métronome. Il émet des pulsations (bang) à intervalle régulier : un "metro 100" émet un bang toutes les 100 ms, un "metro 1" émet un bang toute les millisecondes... Un "metro 0", en théorie, doit envoyer un bang toute les 0 millisecondes. Soit une infinité de bangs tout le temps. Le "metro 0" est une absurdité du temps fini comme 1/0 est une absurdité pour les mathématiques.
Faute de donner l’infini tout le temps, la machine donne le maximum tant qu’elle le peut, jusqu’à ce qu’elle craque.
Avec Max/MSP, je crée un "metro 0", et je le connecte à un "random 300" (qui va, pour chaque bang, renvoyer un nombre aléatoire entre 0 et 299), lui même connecté au synthé MIDI [2] Quicktime, via un "midiout 1".

écouter des exemples :

ts_exemple1.mp3
http://www.fabricemetais.fr/aa/IMG/mp3/ts_exemple1.mp3
ts_exemple2.mp3
http://www.fabricemetais.fr/aa/IMG/mp3/ts_exemple2.mp3
ts_exemple3.mp3
http://www.fabricemetais.fr/aa/IMG/mp3/ts_exemple3.mp3

vous pouvez télécharger l’application (osx)

Zip - 6.3 Mb
application à télécharger
osx

Footnotes

[1pour plus d’infos http://fr.wikipedia.org/wiki/Max/MSP

[2voir dossier spécial MIDI